Retour au mag' Envoyer à un ami   Imprimer   
   
Mutualité

Complémentaire santé des salariés : le changement

Toutes les entreprises doivent, d’ici le 1er  janvier 2016, mettre en place une couverture complémentaire santé obligatoire pour leurs salariés. 

Toutes les entreprises devront mettre en place pour leurs salariés une couverture complémentaire santé qui prenne en charge, pour tout ou partie, les frais de santé non remboursés par la Sécurité sociale. C’est une des mesures phare de l'Accord national interprofessionnel sur l'emploi (ANI), signé par le patronat et trois syndicats de salariés (CFDT, CFTC, CFE-CGC). Cette couverture santé sera financée par les salariés et les employeurs. La part employeur n’intervenant que sur la cotisation du salarié et non de ses ayant-droits.

EN SAVOIR PLUS

0810 810 033

Les conseillers Pavillon Prévoyance sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h

Des salariés pas forcément gagnants

Les salariés devront donc résilier leur contrat individuel pour basculer sur la complémentaire santé collective de leur entreprise quand celle-ci sera mise en place. Et c’est là que le bât blesse, car ils ne seront pas forcément gagnants. En effet, cette mesure prévoit une couverture santé à minima, sans personnalisation des prestations, sans tenir compte des besoins individuels. Autant dire que les remboursements en optique, dentaire… seront sûrement très légers !

Conserver Pavillon Prévoyance pour sa famille : le bon réflexe

Les salariés n’auront donc pas le choix de leur complémentaire santé mais il est recommandé de conserver sa complémentaire santé actuelle pour son conjoint et ses enfants, d’autant qu’à Pavillon Prévoyance chaque membre a sa propre garantie, répondant selon son âge et ses besoins, à ses dépenses de santé.

Alors ne pas oublier que, qui dit « prestations adaptées » dit « moins de reste à charge pour l’adhérent ». A quoi bon être couvert par une complémentaire santé si celle-ci ne rembourse quasiment rien ! D’autant que la part de remboursement de la Sécurité sociale diminue chaque année d’avantage. Alors attention ! Le salarié a tout intérêt à contacter Pavillon Prévoyance pour comparer et étudier les meilleures solutions de couverture santé pour chaque personne de sa famille.

Les mutuelles indispensables

Actuellement notre système de remboursement santé se compose de l'Assurance Maladie Obligatoire qui prend en charge une partie des soins et médicaments, et des mutuelles santé qui prennent en charge le reste à payer (dépassements d'honoraires, ticket modérateur en cas d'hospitalisation, et surtout les frais d'optique et dentaires...). La part de l’Assurance Maladie Obligatoire diminue chaque année davantage, le déficit de la Sécu n’étant un secret pour personne. Le rôle des complémentaires santé est d’autant plus important car elles permettent aux Français de diminuer leurs restes à charge. Une cotisation reste toujours moins élevée que des restes à charge.

Envoyer à un ami